Réalisez des économies d’énergie grâce à la rénovation énergétique de votre logement

rénovation de maison et immobilier

Réalisez des économies d’énergie grâce à la rénovation énergétique de votre logement

Faire des travaux de rénovation énergétique est la meilleure façon d’améliorer la performance énergétique du logement tout en réduisant les factures de chauffage et d’électricité. Quels sont ces travaux ? Lesquels privilégier ? Et comment les financer ?

Pourquoi réaliser une rénovation énergique du logement ?

La rénovation énergétique constitue un ensemble de travaux à réaliser en vue d’améliorer le confort thermique du foyer. Cela englobe généralement 4 types de travaux dont : l’isolation, le chauffage, la régulation du chauffage et la ventilation.
Réaliser ces travaux permet de :
• Réduire la consommation d’énergie, donc réduire les factures d’électricité. Oui, faire appel à un comparateur d’électricité pour trouver le fournisseur le moins cher n’est pas le seul moyen de réduire ses factures d’électricité.
• Minimiser l’empreinte carbone en rejetant moins de CO2,
• Favoriser le confort thermique de l’habitat, en hiver comme en été,
• Améliorer la qualité de l’air et éviter les problèmes d’humidité dans la maison avec une ventilation efficace,
• Améliorer le confort acoustique de l’habitation,
• Augmenter la valeur du bien immobilier.

Rénovation énergétique : les travaux d’isolation

Les travaux d’isolation constituent une priorité lors d’un projet de rénovation énergétique. Ils permettent de limiter la perte de chaleur au sein du foyer. Voici la liste de ces travaux par ordre de priorité :

L’isolation des combles

Les combles représentent une grande source de déperdition d’énergie (25% à 30%) dans un logement. La rénovation de la toiture et des combles perdus permet de réaliser des économies d’énergie.

L’isolation des murs

Des murs mal isolés constituent 25% des déperditions thermiques. Il y a 2 types d’isolation des murs :
• L’isolation des murs par l’intérieur : simple et rapide à mettre en place. Elle consiste à poser directement l’isolant au mur. Néanmoins, elle réduit la surface habitable.
• L’isolation des murs par l’extérieur : plus efficace, mais plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur. Elle est effectuée lors des travaux de ravalement de façade. Il s’agit de coller l’isolant sur la paroi extérieure du mur.

L’isolation des parois vitrées

Les fenêtres et portes-fenêtres constituent une source d’infiltration d’air et de perte de chaleur (15%). Il est plus judicieux de les changer contre des modèles plus performants pour optimiser l’isolation thermique dans l’habitation.

L’isolation du sol

L’isolation du sol permet de réduire de 7 à 10% les déperditions de chaleur. L’isolation du sol se fait par le dessous pour les maisons présentant un vide sanitaire ou un espace non chauffé (cave ou garage). Dans le cas contraire, elle se fait par le dessus.

Rénovation énergétique : les équipements de chauffage

Les anciens équipements de chauffage sont très polluants et gourmands en énergie. Les remplacer par des équipements modernes plus performants permet de réduire efficacement la consommation et donc la facture.
Les systèmes de chauffage à privilégier lors d’une rénovation énergétique sont : la chaudière à bois, le poêle à bois, la chaudière gaz à condensation, la pompe à chaleur ou encore le chauffe-eau thermodynamique. Ces systèmes coûtent cher, mais le prix est rapidement rentabilisé par l’économie d’énergie à long terme.

Rénovation énergétique : la régulation du chauffage

Les équipements de régulation de chauffage sont très importants pour faire des économies d’énergie en contrôlant la consommation. Cela réduit de 5 à 15% la facture de chauffage.
Il existe plusieurs types d’équipements de régulation de chauffage dont :
• Les thermostats programmables qui régulent les systèmes de chauffage en fonction des routines journalières du consommateur.
• Le robinet thermostatique qui se place sur le radiateur et permet de régler la température d’une pièce.
• La sonde extérieure de température ajuste le chauffage en fonction de la température extérieure.
• Les équipements de chauffage connectés qui peuvent être contrôlés à distance.

Rénovation énergétique : la ventilation

La ventilation est aussi très importante. En effet, 20 à 25% des déperditions de chaleur sont liées au renouvellement de l’air. Même si la maison est bien isolée, un mauvais renouvellement de l’air provoque des dégâts (pollution, humidité, moisissure) et nuit à la santé.
Les systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) sont très recommandés. Il en existe 2 types : la VMC simple flux et la VMC double flux.

Rénovation énergétique : les financements possibles

Le budget de rénovation énergétique d’un logement comprend le coût des études, le prix des matériaux et équipements et le coût des travaux. On peut faire une rénovation énergétique partielle de la maison ou une rénovation énergétique complète. Le propriétaire peut prétendre à plusieurs aides notamment :
• MaPrimeRénov’,
• L’aide de l’Anah (Agence NAtionale de l’Habitat), « Habiter mieux sérénité »,
• L’Éco Prêt à taux zéro,
• La prime énergie des entreprises de fourniture d’énergie dans le cadre du dispositif CEE (Certificat d’Économies d’Énergie),
• La prime Coup de pouce économie d’énergie,
• La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *