Une maison écologique à énergie positive, kesako ?

Une maison écologique à énergie positive, kesako ?

Il y a encore quelques années, on parlait de la tendance des bâtiments à énergie passive. L’évolution des normes énergétiques et thermiques se poursuit et aujourd’hui, on a un nouveau concept : le bâtiment à énergie positive ou le BEPOS.

Sa définition

Une construction écologique est qualifiée à énergie positive lorsque sa production énergétique est plus élevée que sa consommation. Pour arriver à ceci, il faudrait réduire les besoins en énergie tout en respectant les exigences imposées par le BBC. D’un autre côté, il faut aussi opter pour des systèmes produisant de l’énergie verte.

La construction d’une maison écologique à énergie positive

Vous avez compris les travaux pour avoir ce type de construction seront bien importantes et les matériaux et les dispositifs à installer dans la maison doivent être minutieusement choisis. Il faut se concentrer sur l’enveloppe du bâtiment pour éviter le moindre pont thermique. Lorsqu’on parle d’enveloppe ici, aucun détail n’échappera : vitrages, toiture, isolation… Pour réduire la consommation de la maison, il faut opter pour des équipements moins énergivores. Il n’y a pas que le système d’éclairage et le chauffage qui devront être plus économes en énergie, mais dans une maison écologique à énergie positive, ce principe de réduction de la consommation s’applique aussi aux appareils électroménagers. Pour ce qui est de la production énergétique, vous avez un large choix, mais vous devez vous focaliser sur les ressources renouvelables. Dans la collection, il y a entre autres la géothermie, la biomasse, l’aérothermie, l’éolienne, le photovoltaïque et l’hydraulique.
La construction d’une maison écologique à énergie positive devrait être vue comme un investissement, car une fois les travaux terminés, vous n’aurez plus à penser à la facture énergétique. On peut même envisager la vente d’énergie non utilisée par la maison. Pour ce qui est de sa production d’énergie, elle n’aura aucun impact sur l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *