Projet immobilier : Primo-accédant : comment réussir son achat immobilier ?

Projet immobilier : Primo-accédant : comment réussir son achat immobilier ?

La majorité des Français veulent tous devenir propriétaires. Les ménages font de leur mieux pour avoir leur propre maison. Certains réussissent avec brio le défi et parviennent même à posséder une résidence secondaire. Si vous rêvez d’être comme eux et acquérir votre premier bien, suivez respectueusement les étapes d’un achat immobilier. Vous devez également faire preuve de vigilance étant donné l’importance de l’investissement. L’engagement sur un prêt immobilier peut parfois durer 30 ans. Si vous faites partie des primo-accédants, les quelques pistes de réflexion qui suivent vous concernent. Ils vous permettent d’investir dans la pierre en toute quiétude.

Bien définir le projet immobilier

Avant de devenir propriétaire, essayez de visualiser la maison de vos rêves. Le type, la surface, l’emplacement et d’autres détails peuvent être étudiés à l’avance. Vous pouvez commencer à penser à votre futur chez vous des années à l’avance. Pendant ce temps, tâchez de mettre de l’argent de côté. Au fur et à mesure que l’achat immobilier s’approche, fixez-vous des critères de choix. Précisez s’il vous faut un bien neuf ou une maison ancienne. Le quartier compte beaucoup aussi. Il faut arriver à vous projeter dans la ville que vous choisissez. Il se peut que vous ayez à habiter la maison jusqu’à ce que vos enfants partent tous à l’université. Pensez à eux. Puis, il y a la question de financements. Si vous avez réussi à mettre de l’argent de côté, alors tant mieux ! Selon une étude de Fortuneo, les Français estiment que la maison de leur rêve vaut jusqu’à 308 000 euros. Ils l’imaginent avec un jardin, une assez grande surface habitable ainsi qu’un environnement calme. Pour ceux qui veulent habiter en appartement, le prix psychologique se situerait autour de 241 000 euros. Rassurez-vous, cette somme n’est pas à verser dès l’achat. Il revient à la banque de le faire. Toutefois, il vous faut un apport personnel pour convaincre le banquier de financer votre projet immobilier.

Faire beaucoup de visites, prendre du recul avant de décider

Le secret d’un projet immobilier réussi réside dans la réflexion. Accordez-vous suffisamment de temps pour choisir parmi de nombreuses propositions. Il va falloir enchaîner les visites. Normalement, elles sont gratuites et peuvent être organisées à votre convenance. Arrivez un peu plus tôt au rendez-vous et menez votre petite enquête. Posez des questions sur le voisinage, les commerces ou la sécurité dans le quartier. Essayez également d’anticiper les problèmes comme les nuisances sonores causées par la proximité d’une autoroute, d’un aéroport ou bien d’une ligne de TGV. La présence d’usine dans les environs peut aussi devenir problématique à cause des odeurs ou de la fumée. Au moment de visiter la maison en question, posez le maximum de questions. Assurez-vous que le prétendu propriétaire l’est effectivement. Lisez le titre de propriété. Accordez beaucoup d’importance à l’historique du bien immobilier. Un appartement qui ne trouve pas d’acheteur depuis des années peut être une source de souci. Envisagez les travaux à faire. Prêtez attention à l’isolation, au chauffage, à l’installation électrique ainsi qu’à la plomberie. Les diagnostics faits par des experts vont vous servir. Informez-vous sur les assurances en cours.

D’autres détails auxquels il faudra penser pour réussir l’achat

Évitez de faire un achat immobilier sur un coup de cœur. Ne dites pas au propriétaire ou à son mandataire que vous prenez la maison. Au moment de la visite, cachez vos intentions, mais laissez paraître votre intérêt pour le bien. Vous devez prendre au moins 24 heures de réflexion avant d’envoyer une offre d’achat au propriétaire. Dans ce courrier, vous lui dites le prix que vous aimeriez mettre sur le bien. Il revient au vendeur de réfléchir sur plusieurs propositions. Sa décision n’est pas forcément basée sur le prix. Si vous comptez acheter un appartement ou un bien dans un lotissement, informez-vous bien sur les frais liés à la copropriété. Les charges peuvent parfois être importantes. Concernant le financement, la banque aura le dernier mot. Pour maximiser vos chances, rapprochez-vous d’un courtier en prêt immobilier. Si vous êtes à Blois et ses environs, vous pouvez contacter ce courtier immobilier à Blois. Ce prestataire vous trouve les meilleures offres de crédit. Il vous aide aussi pour les démarches, moyennant un pourcentage sur les fonds débloqués. Essayez d’évaluer à combien le projet immobilier vous coûte dans sa totalité. Les indicateurs tels que le taux annuel effectif global peuvent aussi vous servir. Bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *